‘Ready for action’

Partagez cet article

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur google
Google+
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

[:en]FIA WEC, Round 1 | 6 Hours of Silverstone

©Audi Motorsport
©Audi Motorsport

A brand new Audi R18 and a couple of new faces in the team: it’s from a plain sheet of paper that Benoit Treluyer and his Audi Sport teammates Marcel Fassler and Andre Lotterer are arriving this weekend (April 15-17) at the 6 Hours of Silverstone, the first round of their 2016 FIA World Endurance Championship campaign.

The 2012 world champion and triple Le Mans 24 Hours winner returns to the scene of his victory in the first round of 2015 with a mixture of anticipation and optimism. Over the winter period, both man and machine have prepared themselves well to face a season that will be challenging and competitive in equal measure once more.

No stone has been left unturned as Audi Sport seek to return to their winning ways, starting with an Audi R18 which carries almost nothing over from last year’s iteration and is now competing in the 6MJ power class.

“There are some seasons we start knowing that we’re already at 100%, which was the case last year when we knew the car well,” said Benoit. “However, the situation is different this season because we’re still in a discovery phase with the new R18. Nevertheless, we’re very satisfied with the latest tests undertaken and the manner in which things are progressing.

“We also have some new faces in our team of mechanics,” continued the Frenchman. “Although we would like to work with the same people for as long as possible, some changes are unavoidable. It’s nevertheless interesting to welcome new guys and to build new relationships.

“We worked together for the first time at Paul Ricard during the Prologue, and I must say that it all went extremely well. The guys have done an excellent job, as has our new Chief Mechanic.

“With all of that hard work in the bag we’re ready to rock and roll,” adds Treluyer. “Audi has always been very competitive at Silverstone. Porsche has a well-developed car this year and Toyota has made a great step forward with their new machine, too, so it’s going to be very close. I don’t think it’s possible to make any predictions, but let’s wait and see!”

After several months away from the racetrack, the time has come for Treluyer and his teammates in the no. 7 car to dust off the cobwebs and return to competition.

“I just cannot wait any longer!” concludes Ben. “As it’s important I try not to go too far in my search for adrenaline kicks on my push bike or motorbike, it’s a good time for the championship to restart. It’s not just the driving that I miss, but also the excitement of racing, meeting up again with familiar faces and our little habits with Marcel and Andre.

“I prepared myself well over the winter, but I couldn’t do everything I had planned to. I had set myself some quite high targets in terms of physical preparation and I achieved them all, except for the weight!”

Thankfully, that little surplus will soon be gone with the help of his new partner Polygon Bikes. From the 6 Hours of Spa-Francorchamps, the second round of the FIA WEC season, Ben will be able to rely on several models from the famous bike firm to undertake his circuit recces. Treluyer is already prepared to step up a gear!

2016 FIA WEC Calendar

  1. 6 Hours of Silverstone, April 17
  2. 6 Hours of Spa-Francorchamps WEC, May 7
  3. 24 Hours of Le Mans, June 18-19
  4. 6 Hours of Nurburgring, July 24
  5. 6 Hours of Mexico, September 3
  6. 6 Hours of Circuit of The Americas, September 17
  7. 6 Hours of Fuji, October 16
  8. 6 Hours of Shanghai, November 6
  9. 6 Hours of Bahrain, November 19

ENDS[:fr]FIA WEC, Manche 1 | 6 Heures de Silverstone

©Audi Motorsport
©Audi Motorsport

Une Audi R18 totalement inédite et quelques nouvelles têtes dans l’équipe : c’est depuis une feuille blanche que Benoît Tréluyer et ses équipiers Marcel Fässler et André Lotterer se présentent ce week-end (15-17 avril) aux 6 Heures de Silverstone, première manche de la campagne 2016 d’Audi Sport en FIA WEC.

Voilà, c’est la rentrée pour le champion du monde 2012 et triple vainqueur des 24 Heures du Mans. C’est donc avec son lot d’excitations, d’inconnus et, surtout d’espoirs que Tréluyer met le cap sur l’Angleterre, où il s’était imposé en ouverture de l’exercice 2015. Au cours de la période hivernale, l’homme et la machine se sont particulièrement bien préparés pour affronter une saison qui s’annonce de nouveau très disputée.

Rien n’a été laissé au hasard pour retrouver le chemin de la victoire, à commencer par la production d’une R18 qui n’emprunte presque rien à sa devancière et évolue désormais dans la catégorie de puissance supérieure de 6 MJ.

« Il y a des saisons que l’on débute en estimant être déjà à 100% : c’était par exemple le cas de l’an passé où nous connaissions bien la voiture, déclare Benoît. Cette saison, la situation est différente puisque nous sommes encore dans une phase de découverte de la nouvelle R18. Néanmoins, nous sommes très satisfaits des derniers essais effectués et de la manière dont les choses évoluent actuellement.

Nous avons également de nouveaux venus dans l’équipe de mécaniciens, ajoute le pilote normand. Si nous aimons collaborer avec les mêmes personnes le plus longtemps possible, les changements restent inévitables. C’est également intéressant d’accueillir de nouveaux gars et de tisser de nouvelles relations.

Nous avons travaillé pour la première fois tous ensemble au Castellet lors du Prologue, et je dois dire que tout s’est merveilleusement bien passé. Les gars ont fait de l’excellent boulot, tout comme notre nouveau chef mécanicien.

Nous sommes tous à bloc, martèle Tréluyer. Audi a toujours été performante à Silverstone, mais Porsche dispose cette saison d’une voiture aboutie et Toyota a fait un grand pas en avant avec son nouveau prototype. Cela va être très serré, et je ne pense pas qu’il soit aujourd‘hui possible de faire le moindre pronostic. Les jeux sont grand ouverts ! »

Ce qui est certain, c’est qu’après quatre mois de sevrage, il est temps pour le trio de la voiture No.7 de la firme aux anneaux d’en découdre.

« Plus que temps même, conclut Ben. Comme il faut que j’évite d’aller chercher trop loin ma dose d’adrénaline à vélo ou à moto, il est vraiment temps que ça reprenne… Et puis, ce n’est pas seulement le pilotage, c’est l’excitation de la course, retrouver les visages familiers, nos petites habitudes avec Marcel et André.

Je me suis bien préparé pendant l’hiver, mais je n’ai pas pu faire tout ce que je voulais. Je m’étais fixé des objectifs assez élevés en matière de préparation. Je les ai tous atteints… à l’exception du poids ! »

Un petit excédent que son nouveau partenaire Polygon Bikes va se charger de lui faire perdre rapidement. À partir des 6 Heures de Spa-Francorchamps WEC, deuxième manche de la saison, Benoit pourra compter sur la présence de plusieurs modèles de la célèbre marque de vélos pour effectuer ses repérages en piste. Pas de doute, Tréluyer est bien décidé à passer le grand braquet !

Calendrier du FIA WEC 2016

  1. 6 Heures de Silverstone, 17 avril
  2. 6 Heures de Spa-Francorchamps WEC, 7 mai
  3. 24 Heures du Mans, 18-19 juin
  4. 6 Heures du Nürburgring, 24 juillet
  5. 6 Heures de Mexico, 3 septembre
  6. 6 Heures du Circuit des Amériques, 17 septembre
  7. 6 Heures de Fuji, 16 octobre
  8. 6 Heures de Shanghai, 6 novembre
  9. 6 Heures de Bahreïn, 19 novembre

FIN[:]

Retour haut de page

Ce site internet utilise des cookies pour vous apporter la meilleure expérience utilisateur. Si vous continuez à naviguer, vous acceptez l'utilisation de ces cookies.